Bipolaire et Alors ?

trouble bipolaire levez 3 freins pour entreprendre

Trouble Bipolaire Levez 3 freins pour entreprendre

Trouble Bipolaire Évitez ce qui Freine une Action
Lire cette vidéo sur YouTube.

Quels sont les freins qu’il faut savoir lever pour entreprendre un projet quand on est bipolaire affectif ?

Développement personnel: vous avez le choix de regarder la vidéo en cliquant sur la photo du haut l’essentiel de la thématique: “entreprendre un projet” . Ou avoir plus de détails pour lever les freins au cours d’un projet, dans l’article qui suit.

des freins et des chaines trouble bipolaire

Pour lever un ou plusieurs freins afin de réaliser un projet qu’il soit simple comme organiser un anniversaire ou plus complexe comme acheter une maison. Quand on est bipolaire affectif, Il faut savoir lever les freins posés par le trouble bipolaire à ce que vous voulez entreprendre.

Couramment, vous vous heurtez à des freins qui parasitent vos projets. Ainsi les questions qui freinent sont multiples mais valent la peine d’être posées. Un des freins les plus courant pour entreprendre : comment gérez-vous votre temps en général? Autres freins, combien d’heures de distraction par jour se glisse entre ce qui est à faire et ce qui est fait?

Comment pensez-vous entreprendre pour y arriver pour ôter les freins ? En claquant des doigts ou listant vos par étapes ?

Comment réagissez-vous aux freins naturels, c’est à dire aux imprévus désagréables que vous rencontrez dans le cadre de votre projet ? Un des freins les plus inutiles : combien de temps passez vous par jour à réinventer ce qui fonctionne déjà? Des questions de freinage qui méritent réflexion pour entreprendre. Qu’en pensez-vous?

Soyez honnête avec vous même, il en dépend de vos freins pour entreprendre.

Néanmoins, si votre comportement reste important pour vous-même, il est aussi dans la réalisation de tous vos projets à venir.

Parfois quand il se crée un frein à un projet (un événement inattendu, une conséquence ou quelque chose qui vous fait peur). Cela peut amener une personne bipolaire à laisser tomber de façon “indirecte” pendant ou après un fait mal appréhendé. Alors comment aider une personne bipolaire à entreprendre?

Je dis bien de façon indirecte car c’est souvent après avoir jeté l’éponge que vous vous rendrez compte de la cause réelle et sérieuse de l’abandon de votre projet.

Quand des freins ou un rien perturbent et désorientent l’objectif.

Comprenez bien que ce que je suis en train vous expliquer, c’est important. Généralement, cela débute par un manque de concentration.(Peut-être dû à une peur, à de la fatigue, à un manque d’hydratation, une faim qui vous tiraille. Parfois cela tient à peu de chose.) Les raisons physiologiques sont prendre en compte. Souvent, quand nous sommes motivés pas un projet qui nous tient à cœur. Nous tombons vite dans l’addiction de la réalisation à tout prix à en oublier de manger, dormir, se reposer … etc.  Plus que moins dans la maladie bipolaire, votre énergie dépend de ce que vous offrez à votre corps.

Un des  freins de la personne bipolaire est de se se laisser distraire par milles futilités. Un rien vient la perturber et la désorienter de son objectif à entreprendre. Comme un papillon de nuit sous l’influence de la lumière.

Ainsi, quand elle rencontre ce type de freins. Elle passe du coq à l’âne dans ses actes, sans rien achever. Une façon de fuir ce qui lui tenait à coeur quelques 72 heures auparavant. Ce projet devient donc pour elle  un obstacle. Il se construit alors progressivement, dans sa tête, une tonne de freins comme des toiles d’araignée. 

Concrètement, les futilités s’enchaînent (cela commence souvent par distraction sur le téléphone puis le verre qui n’est pas au lave-vaisselle, la liste de courses ou de choses à faire à compléter…etc) qui finissent par devenir un moyen de fuites.

lever frein entreprendre bipolaire définit objectif motivation organisation détermination

Attention à la fatigue psychologique à force de faire ce qui n’est pas à faire

Tout doucement, nous rentrons dans une fatigue psychologique à force de faire ce qui n’est pas à faire jusqu’à épuisement psychologique et souvent physique.  Ainsi, nous nous poussons jusqu’à n’en plus pouvoir. inéluctablement, la situation débouche sur un besoin de se poser.

Soudainement, commence alors un besoin irrépressible de repos. La procrastination dans le processus vient de faire son apparition par une usure provoquée de façon inconsciente pour répondre à un besoin de sécurisation. Ou plus concrètement à l’abandon du projet dû à une peur mal gérée qui se traduira par de la procrastination.

Pourquoi je vous dis ça ? Certaines personnes savent ce qu’elles veulent mais ne savent pas quelle direction prendre. Pour d’autres, la limites se crée à la clarification même du sujet.

En fait, il ne suffit pas toujours de dire pour concrétiser, faut -il y encore définir des actions simples.

Savoir construire un projet. C’est comme savoir élaborer une recette, cela demande du temps, de l’argent ou PAS. Et bien sur, de la réalisation.

Allons-y pour 3 clés de progression pour y parvenir

1ère clé: Osez définir le temps que vous souhaitez y passer par jours, oui par jour ou par semaine. Mais définissez objectif de temps dans le temps, c’est important.

Prenez une feuille A4 pour noter tout l’objet du projet en une ligne,  pas plus. Exemple: refaire le salon, partir en voyage ou achetez une maison. Ensuite, notez la liste des raisons qui vous pousse à mettre en place votre projet (les motivations profondes) et le TEMPS que je décide d’y consacrer par jour. Peut-être par semaine mais un truc auquel je vais me tenir.

Par exemple: 45 minutes par jour . Ce qui veut DIRE que pendant 45 minutes par jour, j’éteins tout mes supports numériques pour éviter les distractions et par là, même, toutes autres sources qui pourraient le devenir. Je porte mon attention sur l’organisation de ce que je veux pour mon projet. (attention, je n’ai pas pas dit je me concentre.)

Comprenez que ce qui importe: c’est de définir une fourchette de temps. Oui une fourchette de temps à accorder par jour et non sur la durée du projet. Pourquoi?

Pas besoin d’entamer un projet, si il n’est pas atteignable avec les conditions qu’il soit mesurable et réaliste (exemple: je suis à la retraite et je veux faire un crédit sur 20 an.)

Supprimez cette notion de temps dans l’espace.

Ensuite, IMPORTANT! quand on est bipolaire, il faut supprimer cette notion de temps dans l’espace. En effet, il faut pour éviter le stress, la pression qui provoque les “1000 milles pensées” à la minutes qui vont vous voler les 45 minutes que vous avez décidé d’accorder votre projet.

2ème clé. Commencez par penser les étapes sans stress? D’abord raconter les étapes de votre projet sur la 2ème feuille A4 u peu comme si vous me l’a racontiez. Ainsi, chaque étape devient un objectif dans le temps mais ne les notez pas encore le contenu des étapes. Rappelez-vous de ceci: le temps n’est pas important. Seule la finalité compte. Aussi, sachez qu’en règle générale, vous mettrez toujours plus de temps que prévu. Acceptez cette réalité dès maintenant. Tout dépend des situations à gérer et celles qui n’étaient pas prévus au programme.

lever frein entreprendre bipolaire temps espace éviter stress étape projet

Gardez un bon état d’esprit

Acceptez d’emblée que tout ne se passera pas comme prévu. Ce qui vous permettra de garder un bon état d’esprit, c’est l’objectif en soi!

3ème clé: Parfois, rencontrer un frein à un projet peut amener une personne à laisser tomber de façon INDIRECTE.

Faites attention sur à quoi, vous dépensez votre temps parce que ce temps ne se renouvelle pas. Est -ce compris ?

Pourquoi? Parce qu’accepter de bâtir un projet à venir, c’est accepter d’intégrer ce temps de construction à votre vie. Pourquoi, je vous dis ça ?

Parce que l’inaction provoque la procrastination.

Parce que l’inaction provoque la procrastination. Et  quand la procrastination arrive! Arrêtez tout! Faites une promenade ou tout ce qui pourrait vous faire changer d’activité momentanément . Mais ne vous allongez pas pour ne rien faire car vous amorcez Ainsi le début de la fin de votre projet.

Et le lendemain, vous trouverez toutes les excuses du monde pour arrêter un projet.

Évidemment, cela reste une expérience mais il n’empêche que vous savez dépasser ce sentiment que nous avons tous connu. Relisez attentivement, les raisons de ce qui vous a poussé à le faire comme si c’était le première fois –

J’ai envie de vous dire que quand on est bipolaire comme vous et moi. Avant d’entreprendre un projet quel qu’il soit projet. FAITES  une préparation mentales en Sophrologie.

Envisagez une préparation mentale en Sophrologie.

Pour cela, je vous conseille de faire la sophronisation de base pendant 3 jours. Vous trouverez l’exercice de la sophronisation de base gratuitement sur bipolaireetalors.fr

Puis de vous entraîner 3 fois de l’exercice du lâcher prise dans la même journée après la sophronisation de base ou si vous manquez de temps, les 3 jours suivants.

Pendant ce temps, comprenez que votre préparation mentale pour entreprendre votre projet, est une phase importante pour minimiser les freins. Ainsi, travaillez avec plaisir sur la liste de vos motivations. Et la mise en place de votre projet à entreprendre dans le laps de temps que vous avez décidez de lui accorder. Sans distraction en évitant des freins à coup sûr !

Veillez à ce que votre forme soit en phase avec votre projet

Votre état d’esprit sera alors bien préparé à lutter contre les freins. Ainsi, commencez à réaliser le projet qui vous inspire. Si ce n’est pas le cas, voyez  si votre projet est proportionnel à vos souhaits. Peut-être,  avez-vous besoin e plus de temps ou de motivation. Ou peut être que votre état général nécessite plus de prise en charge avant de vous lancer. Ce qui compte ce n’est pas le temps mais la finalité!

Bien entendu, tout cela dans la limite de votre condition de forme (peut-être des freins). Aussi je rappelle que bipolaire et alors ne se substitue en rien à vos traitements et suivis médicaux (freins en moins).

Ainsi, je vous propose de commencer par vous posez les questions que vous pouvez VOUS poser pour supprimer un grand nombre de freins à propos de vos projets à venir dans ce que vous voulez envisager concrètement. Pour cela il suffit de le télécharger en cadeau de bienvenue gratuitement votre fichier pédagogique sur https://bipolaireetalors.fr/

Je suis la fondatrice du concept Bipolaire et Alors?, sophrologue du trouble bipolaire pour vous aider, coach certifiée pour vous accompagner et comme vous je suis bipolaire.
Myriam Djemai

40 minutes Coaching Gratuit Myriam Djemai trouble bipolaire et alors

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
YouTube
YouTube