Inscrivez-vous pour télécharger le Journal de l’Humeur le plus complet et le mieux structuré accessible au grand public. Il a été réalisé dans le cadre du Programme des troubles bipolaires de l’Institut Douglas.

Abonnez-vous youtube Bipolaire et Alors Bipolaire Test Journal l'humeur

Myriam Djemai Coach sophrologie bipolaire et alors trouble bipolaire développement personnel humeur

Trouble Bipolaire : comment se servir de votre journal de l’humeur ?

Bipolaire Test Journal l'humeur dépression manie

Le but du Journal de l’Humeur est de vous aider à mieux vous connaître mais aussi, de reconnaître les signes du trouble bipolaire afin de prévenir les rechutes.

Le maître mot est donc : PRÉVENTION

 

Le Journal de l’Humeur est un excellent outil pour évaluer votre réponse avec vos médecins. Il est conçu en 12 mois correspondant à 12 tableaux. Chaque jour, remplissez les différentes sections pour préciser votre profil.

Concrètement toutes les informations rapportées sont importantes. Aussi, qu’il s’agisse de sentiments liés la maladie (par ex. : tristesse), de problèmes physiques (par ex. : maux de tête) ou d’événements de vie plaisants ou déplaisants (par ex. : perte d’emploi).

Objectivement, c’est dans l’observation de vos humeurs et d’autres éléments comme la qualité du sommeil que votre équipe traitante et vous, serez en mesure de suivre l’évolution. 

coach et solution votre livre sur amazon de bipolaire et alors

 

C’est quoi les trouble bipolaires ?

Historiquement, les troubles bipolaires étaient anciennement appelés « psychose maniaco-dépressive ».

Généralement les personnes qui souffrent de cette affection présentent des changements d’humeur (des hauts, connus sous le nom « d’accès d’hypomanie ou de manie.» Et des bas, souvent appelés « accès de dépression .») Ainsi, ils se manifestent soit en réaction à des déclencheurs ou sans raison apparente.

Autrement, la plupart des gens se sentent « normaux », c’est-à-dire ni particulièrement heureux ni particulièrement tristes.

Cependant, leur humeur peut varier selon ce qui se passe dans leur vie, mais revient à la « normale » en quelques heures ou en quelques jours. Aussi ces changements normaux de l’humeur n’entraînent pas vraiment de problèmes au travail ou à l’école. Ils n’influent pas sur les relations avec parents et amis.

Par contre chez les personnes qui souffrent d’un trouble bipolaire, clairement, ces changements sont extrêmes et peuvent nuire considérablement à la vie quotidienne. Bien que, en dépit de votre trouble bipolaire, vous puissiez avoir des périodes d’humeur « normales » durant lesquelles vous êtes en mesure de fonctionner au quotidien, le risque de changement d’humeur extrême est toujours présent, surtout si vous ne suivez pas un plan de traitement approprié.

 

Quels sont les symptômes de dépression?

1. Humeur dépressive présente pratiquement toute la journée, presque tous les jours, signalée par le sujet (p. ex. : sentiment de tristesse ou de vide) ou observée par les autres (p. ex. : pleurs) pendant au moins deux semaines. N.B. : Éventuellement irritabilité chez l’enfant et l’adolescent.

2. Diminution marquée de l’intérêt ou du plaisir pour toutes ou presque toutes les activités. Pratiquement toute la journée, presque tous les jours (signalée par le sujet ou observée par les autres).

3. Perte ou gain de poids significatif en l’absence de régime (p. ex. : modification du poids corporel en un mois excédent 5 %.) Ou diminution ou augmentation de l’appétit presque tous les jours. N.B. : Chez l’enfant, prendre en compte  l’absence de l’augmentation de poids attendue.

4. Insomnie ou hypersomnie presque tous les jours.

5. Agitation ou ralentissement psychomoteur. Presque tous les jours (constaté par les autres, non limité à un sentiment subjectif de fébrilité. Ou de ralentissement intérieur).

6. Fatigue ou perte d’énergie presque tous les jours.

7. Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité excessive. Ou inappropriée (qui peut être délirante) presque tous les jours (pas seulement se faire grief ou se
sentir coupable d’être malade).

8. Diminution de l’aptitude à penser ou à se concentrer ou indécision, presque tous les jours (signalée par le sujet ou observée par les autres).

9. Pensées de mort récurrentes (pas seulement une peur de mourir), idées suicidaires récurrentes sans plan précis ou tentative de suicide ou plan précis pour se suicider.

 

Quels sont les symptômes de manie et d’hypomanie?

Généralement les symptômes de manie et d’hypomanie se manifestent dans une période nettement délimitée avec une humeur anormale et persistante (euphorique ou irritable.) Donc, pendant au moins une semaine pour la manie (à moins d’une hospitalisation) et au moins quatre jours pour l’hypomanie (forme moins sévère). Les symptômes associés sont les suivants :

1. Ainsi, il y a une augmentation de l’estime de soi ou idées de grandeur.

2. Aussi, il peut y avoir une réduction du besoin de sommeil (p. ex. : le sujet se sent reposé après seulement quelques heures de sommeil).

3. Parfois, une plus grande communicabilité que d’habitude. Ou désir de parler constamment.

4. Ayant ou pas une fuite des idées ou sensations subjectives que les idées défilent.

5. Additionnant parfois, une distractibilité. (p. ex. : l’attention est trop facilement attirée par des stimulis extérieurs sans importance significative).

6. Aussi, une augmentation de l’activité orientée vers un but (sociale, professionnelle, scolaire ou sexuelle). Ou agitation psychomotrice.

7. Généralement, un engagement excessif dans des activités agréables. Mais à potentiel élevé de conséquences dommageables. (p. ex. : la personne se lance sans retenue dans des achats inconsidérés, des conduites sexuelles inconséquentes ou des investissements commerciaux déraisonnables).

 

Qu’est ce qu’un état mixte ?

Distinctement, les patients ont présenté des symptômes de dépression majeure et de manie (ou d’hypomanie) au cours d’une même période de 24 heures. Ainsi pour qu’on puisse parler d’un état mixte, cette situation doit se répéter presque tous les jours pendant au moins une semaine.

 

A noter : ce test n’est pas une échelle de diagnostic.

Mise en garde: la réponse au test est un outil d’aide à l’évaluation. Cet outil pourra être aidé à traiter et interpréter une pathologie mentale ou des symptômes uniquement par un professionnel de la santé mentale habilité à le faire.

 

A lire attentivement avant de télécharger Le Journal de l’Humeur :

Objectivement Bipolaire et Alors ? ne se substitue en rien à vos traitements et suivis médicaux. En général, les outils proposés par Bipolaire et Alors ? sont fidèles à la proposition de leurs auteurs. Concrètement, ils pourront être interprétés uniquement par un professionnel de la santé mentale habilité à le faire. Conformément à notre politiques, les tests sont anonymes, une copie vous est envoyée automatiquement par mail après validation d’un prénom et d’une adresse mail. Aussi, aucun test n’est stocké.

 

D’autres outils de mesure – Bipolaire test :

Bipolaire Test Journal l'humeur institut douglas

Je m’inscris à 40 minutes de Coaching Offert d’une valeur de 79€ avec mon Coach : Myriam Djemai 

Bipolaire Test Journal l'humeur Abonnez-vous youtube Bipolaire et Alors

Myriam Djemai Coach sophrologie bipolaire et alors trouble bipolaire développement personnel humeur

YouTube
YouTube