Bipolaire et Alors ?

debutant identifiez son niveau de connaissance dans l'éducation de soi

Débutant: niveau de connaissance et le trouble bipolaire

Trouble bipolaire Niveau débutant en comportement
Lire cette vidéo sur YouTube.

Débutant ou pas. Par où commencer l’éducation de soi quand on est bipolaire affectif ?

Débutant , intermédiaire et les expert. Il existe 3 groupes de personnes désignant le niveau de connaissance en matière d’éducation de soi avec sa bipolarité.

Qu’est-ce que l’éducation de soi et le trouble bipolaire en sophrologie quand on est débutant ? En quoi vous devriez porter votre attention à cette réalité qui peut littéralement changer votre vie ?

Savoir définir le niveau débutant, intermédiaire ou expert permet à la personne bipolaire affective de situer les effets délétères de la maladie bipolaire dans son parcours de vie. De déterminer de ses propres limites et de reconnaître sa différence dans un entourage unipolaire pour mieux s’adapter.

Elle sait aussi définir les stratégies à mettre en place pour répondre à ses besoins dans son environnement. L’objectif est de savoir par où commencer. Peut importe le niveau mais démarrer d’un point qui lui correspond.

Concrètement, l’éducation de soi permet à une personne débutante de comprendre ses besoins en conseil et en solution. Ainsi, le débutant aura plus de faciliter à orienter ses recherches sur la manière de changer les choses usantes ou désagréables. Aussi, il envisagera le changement avec plus sérénité.

Débutant: identifiez niveau de connaissance éducation soi bipolaire conseil solution

Quels sont les obstacles que rencontre un “débutant” ?

Parfois, un débutant cherche volontiers des solutions. Mais souvent, il se bute à 3 obstacles des plus communs qui l’empêche d’avancer dans sa progression.

Ainsi, le premier obstacle auquel il se heurte : par où commence-t-on ? quand on a l’impression de démarrer de rien. De manière générale, c’est la question qu’il oublie de se poser. Ainsi il entasse un million d’informations qu’il a plaisir à découvrir sur le moment mais qu’il n’utilisera que rarement ou jamais. Il aime les conseils. Et parcours même l’information rare au travers de thèses et d’études de cas si cela calme sa soif de savoir.

Comment fait-on pour vaincre le syndrome de l’imposteur ?

Le deuxième obstacle que rencontre le débutant est la méconnaissance de sa valeur. La valeur d’une personne est l’addition de ses savoirs-être et de ses savoirs-faire. Parfois, le débutant occulte certaines de ses qualités, créant ainsi des défauts qui ne lui appartiennent pas. Une confiance de plus en plus fragile se crée. Il se met à douter de son rôle et  de ses compétences. A tort, le débutant pense qu’il ne sera jamais assez bon en couple, au boulot, en société… etc. Ou qu’il ne sera jamais assez crédible pour mériter une valeur sociale. Un sentiment d’illégitimité qui le conduit à accepter tout et n’importe quoi.

Comment fait-on pour développer des stratégies ?

Et enfin l’obstacle numéro 3 :  comment fait-on pour gérer ses émotions quand on a l’impression de ne pas savoir comment s’y prendre?

Si vous vous reconnaissez dans ce premier groupe. Je vous renvoie à une de mes vidéos préférées. Intitulée: Trouble Bipolaire: comment agir sur son mental ? Vous y découvrirez l’organisation et l’utilisation des outils. Ainsi, ils vont vous aider à prendre votre autonomie dans le domaine de la gestion des émotions.

Réellement, si l’on examine bien nos actions en général à la semaine. Nous gérons plus de tâches futiles au quotidien que de résolutions pour trouver des solutions et des conseils sur par exemple: comment faire pour gérer ses émotions ? Comment gagner du temps ? Comment éviter la rumination mentale ? … etc, etc.

Ainsi par période de vie, lorsque l’occasion se présente pour travailler sur nous-même, nous avons plus d’excuses que de volonté pour agir. D’ailleurs je prends quelques lignes pour vous expliquer pourquoi savoir gérer ses émotions est important dans le parcours de la maladie bipolaire.

40 minutes Coaching Gratuit Myriam Djemai trouble bipolaire et alors

Comment utiliser une compétence ?

Aussi, pour vous le faire retenir plus facilement. Comme vous je suis bipolaire. Et je me suis aperçue d’une chose : utiliser une compétence, c’est savoir maîtriser cette aptitude.

Objectivement, si les émotions ne sont pas maîtrisées. Bien entendu, je ne parle pas de devenir un robot sans ce qui fait de nous des êtres humains. Celles-ci peuvent vous faire changer constamment d’idées en fonction que l’émotion soit positive ou négative. Une idée est le fil conducteur d’une action. Du coup, il y a peu de concentration car la bipolarité, c’est aussi une augmentation phénoménale d’idées . A force vous vous usez. Votre énergie s’amoindrit suite à trop de changements.

Évidemment, si vous êtes débutant en apprenant à gérer vos émotions. Il s’en suivra une réelle motivation pour entreprendre et à s’en tenir à un seul objectif en même temps. Ensuite, il restera à remplacer la motivation par l’engagement. Aussi pour comprendre ce phénomène, je renvoie vers la vidéo intitulée: Trouble bipolaire : comment progresser d’envie ?Débutant: maîtriser compétence aptitude capacité développement objectif envie coaching

Aussi, je sais très bien à quel point il peut vous paraître improbable que le trouble bipolaire puisse s’additionner à des conseils et à des techniques par l’éducation de soi. 

Ainsi qu’un accompagnement pour vous structurer dans vos besoins. Cependant, gardez à l’esprit que les outils que propose Bipolaire et Alors ont le pouvoir d’améliorer le confort de votre vie. Mais également de vous faire  épargner du temps, de l’énergie et bien de l’argent.

Pourquoi commencer à investir sur vous même ?

Bien entendu, tout cela dans la limite de sa condition de forme. Aussi, j’en profite pour rappeler que bipolaire et alors ne se substitue en rien à vos traitements et suivis médicaux.

Cependant, vous pouvez commencer à investir sur vous même dès maintenant. Ceci en téléchargeant gratuitement votre fichier pédagogique sur les questions. Que vous pouvez vous poser pour définir votre progression. Dans ce que vous voulez être maintenant, dans un ou cinq ans.

Aussi, je vous propose une liste de vidéos appartenant à une même série: “comment se bâtir un style de vie réel et confortable quand on est bipolaire dans un entourage unipolaire?” Ainsi, vous démarrez une progression dans ce que vous voulez. Avec avec un niveau de connaissance qui vous correspond.

A.  Identifiez le débutant

B.  Identifiez l’intermédiaire

C.  Identifiez l’expert 

D.  Comment progresser dans sa vie ?

E.  Comment agir sur son mental ? 

Je suis la fondatrice du concept Bipolaire et Alors?, sophrologue du trouble bipolaire pour vous aider, coach certifiée pour vous accompagner et comme vous je suis bipolaire.
Myriam Djemai

 

 

Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Panier
YouTube
YouTube